Les Céréales avec gluten (blé,orge,avoine,seigle,épeautre et petit épeautre), on les limite!

Du blé ? il y en a partout : pates brisées dans les tartes, les

biscuits, les pains , les pâtes et quasi tous les aliments ultra-

transformés. Or sa forme moderne a été enrichie en gluten

pour permettre notamment aux boulangers de raccourcir la

durée de levée de la pâte pain . Les boulangers se lèvent donc 

moins tôt désormais. Mais nos organismes ne suivent pas car

ils n’arrivent pas à digérer cet excès de gluten. 

Le gluten qu’est-ce que c’est ? Une sorte de colle qui permet au

pain de gonfler et d’avoir une mie très aérée et très agréable.

La baguette est ainsi le pain dont la mie est la plus aérée. Or

cette « colle » se digère de plus en plus difficilement. Pour les

personnes atteintes de la maladie coeliaque, le gluten peut

rendre leur intestin tellement poreux que l’organisme ne peut

même plus stocker les nutriments nécessaires à leur

fonctionnement. Ces malades perdent énormément de poids.

En revanche les hypersensibles ou intolérants seraient de plus

en plus nombreux et pourraient composer 25% de la

population. Et comme ils raffolent de l’aliment qu’ils ont du

mal à digérer (souvent le pain et les pates) , ils en mangent à

foison et sans satiété. Résultats ils prennent du poids en

consommant patisseries, biscuits,, baguette blanche ou tout un

saladier de pâtes comme simple entrée. En supprimant ces

aliments responsables d’intolérance, l’organisme va petit à

petit se réguler. Et nous aurons moins envie de ces produits

addictifs. Les pulsions alimentaires se calmant, la perte de

poids se mettra doucement en place.

 

Les céréales , on les diminue, les graines on les introduit et on les augmente!

Qu’ils soient riches en gluten ou non, les pains et les pâtes restent des

aliments riches en amidon, il ne faut donc pas en abuser. Déjeuner tous les

midi avec un sandwich saucisson/beurre n’est certainement pas la meilleure

des idées. Une simple tranche de pain par repas est plus adaptée à nos besoins.

D’autre part il vaut mieux privilégier le pain complet ou semi-

complet et les céréales complètes et demi-complètes.

Pourquoi? Parce que leur index glycémique est moins élevé, ils

ne seront donc pas à l’origine d’un pic d’insuline au niveau de

notre pancréas. Et nos cellules graisseuses resteront

tranquilles.

Profitons en pour aussi découvrir les céréales sans gluten : le

millet, le riz, le fonio… Et pourquoi pas les graines de quinoa

ou de sarrasin ? Elles sont plus digestes et plus riches en

protéines notamment les graines de quinoa. Dans une assiette

il vaut mieux respecter les proportions suivantes: 3/4 de

légumes pour 1/4 de céréales/graines. Si la journée comporte

une grande dépense énergétique (séance de sport, randonnée,

travail de maçonnerie, manutention de charges lourdes), il est

préférables de mettre une plus grande proportion de

céréales/graines. Et on ne charge pas son assiette en céréales si

on est végétarien sous prétexte qu’on y trouvera des protéines.

D’autres aliments comme les noix peuvent en apporter.

Vous faites de sport? Mangez des pâtes….

 

 

Cet adage dont il faut vraiment se méfier… Les pâtes sont une

excellente source d’énergie pour le sportif mais très

acidifiantes pour les muscles et les tendons. Cela augmente le

risque d’inflammations et de lésions muculaires. Il est préférable de prendre

du riz 1/2 complet ou du quinoa qui donnent de très bons résultats sans

diminuer le niveau d’énergie à l’entraînement ou en compétition. 

 

Pin It on Pinterest

Share This